Quels sont les différents symptômes de la nuit noire de l’âme ?

La nuit noire de l’âme est un mal-être que traversent beaucoup de personnes sans qu’elles s’en aperçoivent. Thématique abordée par de nombreuses religions à l’instar du bouddhisme ou encore du soufisme, loin d‘être une période de désespoir, il faut savoir la capitaliser.

Qu’est-ce que c’est que la nuit noire de l’âme ?

La nuit noire de l’âme est définie comme une période de crise existentielle caractérisée par un vide spirituel dans la vie d’un être. On doit l’expression à Jean de la Croix qui parle plutôt de « nuit obscure de l’âme ». Bien évidemment, une telle réalité spirituelle ne peut être désignée sous le prisme d’une seule expression.

À ce propos, on utilisera également la « nuit de la foi » pour caractériser cette période de mort de toute foi et de manque de perspective qui peut arriver à tout individu. Accordant une grande importance à ce moment de la vie humaine, Jean de la Croix y consacrera d’ailleurs deux ouvrages : un poème et un traité qui portent tous le même titre : La Nuit obscure.

Comme le christianisme avec Jean, le thème sera abordé également dans le bouddhisme ou encore le soufisme. Dans les deux cas, il est perçu non pas comme une traversée du désert, mais plutôt comme une expérience spirituelle devant amener à un grand éveil spirituel.

Pourquoi l’expression est-elle source de confusion ?

En effet, la nuit noire de l’âme est souvent confondue avec certains soucis psychiques ou encore psychologiques. Il s’agit par exemple :

de la crise existentielle : beaucoup de personnes sont actuellement dans ce cas et pense souffrir de la nuit noire de l’âme. Sa principale caractéristique est de pousser celui qui en souffre à faire une refonte complète de sa personne.

LIRE AUSSI  Comment est-ce que l'on peut se sortir de la dépression ? Méditation Guidée, outil subliminal

On recherche à s’approprier de nouvelles valeurs, on fait un repli sur soi, on évite certaines activités, etc. Sa principale différence avec la nuit obscure de l’âme est qu’il ne s’agit pas d’un vide spirituel dont la traversée peut amener à un éveil.

de la dépression : la personne dépressive est beaucoup plus victime d’un problème psychique qui l’anéantit si rien n’est fait. Généralement, il a besoin d’un psychiatre ou parfois d’un psychologue. Cette souffrance dans la tête ne sera pas nécessairement synonyme d’éveil spirituel, puisque la dépression est le fait de déséquilibres chimiques biologiques.

du burn-out : il existe deux variantes de ce phénomène. Le premier survient le plus souvent dans l’exercice de ses activités professionnelles. La seconde est par contre spirituelle.

Dans les deux cas, le principal symptôme est une sorte de saturation et de fatigue générale. Il peut amener à la dépression et nécessite généralement un changement d’habitude. Prendre du repos est l’une des solutions qu’on peut lui apporter.

Comment savoir si l’on souffre de la nuit noire dans l’âme ?

La nuit noire dans l’âme, si elle est abordée par de nombreuses religions, c’est bien parce qu’elle est un tremplin vers la pureté spirituelle. Toutefois, il faut savoir la détecter quand on en souffre.

Le premier signe alertant de cette situation est la mélancolie et le ressenti d’un appel tout au fond de l’âme. Les autres manifestations de cette période de vide sont :

  • une volonté de s’échapper de son ancienne vie ;
  • un besoin de se mettre à des activités plus adaptées à soi ;
  • une incapacité à se projeter dans le futur, à entrevoir des perspectives d’avenir ;
  • un sentiment d’être tout le temps étranger dans son environnement habituel ;
  • une recherche permanente d’une énergie spirituelle qui puisse vous booster ;
  • une certaine forme d’introspection profonde qui fait ressentir à votre subconscient les sensations qui traversent le corps ;
  • un ressenti du désordre qu’était votre ancienne vie, dont se libérer devient une peine ;
  • etc.
LIRE AUSSI  Autoconstruction Maison et Permaculture

Quelle solution contre la nuit noire de l’âme ?

Si seul, il est possible de trouver une solution, approcher un conseiller spirituel qui a pu ouvrir son cabinet en tant que médium est une solution plus rapide et plus pratique. Celui-ci, ayant sans doute subi par le passé cette expérience spirituelle, saura mieux répondre à vos préoccupations.

En outre, ses interprétations de votre situation vous aideront à savoir comment orienter votre vie désormais. Vous apprendrez surtout à mieux canaliser vos énergies vers un éveil spirituel qui vous sera bénéfique.