Rien n’a d’importance

Rien n’a d’importance, rien ne compte, rien n’est important puisque tout est éphémère. Comme nous allons mourir, comme nos enfants vont mourir, comme nos parents vont mourir, rien n’est important. Comme la terre va finir par mourir, comme l’univers va finir par mourir, rien n’est important.

J’ai longtemps pensé ça et j’adhère que ça a beaucoup influencé sur ma façon de vivre ma vie parce que si rien n’est important alors pourquoi je ferais attention aux choses pourquoi je ferais attention aux objets pourquoi je ferais attention aux gens pourquoi je ferais attention à mes relations pourquoi je ferais attention à mon travail.

Cette façon de penser, influence directement la façon de mener sa vie. peut-être même que ça pourrait orienter vers la dépression parce que comme rien n’a d’importance, alors rien n’a de sens non plus les deux sont très liés.

Et si rien n’a de sens, si quoi que je fasse cela n’a pas de sens, à quoi bon se lever ? Aucune perspective joyeuse. Quand on dit que rien n’a d’importance, on dit aussi que la vie n’a pas d’importance. Si la vie n’a pas d’importance, alors pourquoi en prendre soin ? On le voit bien dans notre quotidien, les choses qui n’ont pas d’importance, on n’en prend pas soin. Si on a une plante et qu’on se dit que rien n’a d’importance, alors on va oublier de l’arroser et la plante va mourir.

Le sentiment éphémère

Je reviens sur l’affirmation : « comme c’est éphémère, cela n’a pas de valeur ». Mais cette façon de penser est fausse. Absolument tout dans notre vie est éphémère. Pourtant il y a des choses qu’on aime bien qui sont éphémères. Par exemple, manger un bon petit plat, c’est éphémère. Mais c’est bon si on apprécie par exemple des oeufs au plat bien préparés. Autant on va apprécier les deux premiers, autant on ne va pas en manger pendant deux heures. Ou alors même chose avec une pomme. On peut manger une pomme, deux pommes, mais après ça suffit. C’est bien parce que c’est éphémère.

LIRE AUSSI  Quels sont les différents symptômes de la nuit noire de l’âme ?

Si je prends un autre exemple, embrasser son amoureux ou son amoureuse. Un baiser dure quelques secondes, quelques dizaines de secondes, une ou deux minutes. Après, à moins de faire un concours du baiser le plus long du monde, on se lasse. Et je me rends compte que chaque chose dans ma vie, tout ce qui se passe dans ma vie est constitué de petits moments éphémères. Et c’est la somme des choses. C’est la somme de ces petits moments éphémères qui me mettent en joie. S’il y aurait tout le temps, je crois que j’en aurais marre au bout d’un moment.

Maintenant, si j’applique ce sentiment éphémère sur autre chose que les petites choses, si je l’applique à la vie elle-même, alors je peux considérer que j’apprécie cette vie justement parce qu’elle est éphémère. Si elle durait tout le temps, on n’y ferait finalement plus vraiment attention.

Qui décide

Je ne sais pas si c’est vrai ou si c’est pas vrai, que rien n’a de sens. De toute façon, quelle que soit l’idée que l’on formule, on pourra toujours trouver des gens qui approuvent et des gens qui désapprouvent. Finalement, la seule personne qui peut décider, c’est moi. Il n’y a que moi qui peut valider cette hypothèse, cette façon de penser, cette croyance limitante.

Il arrive un moment où je peux me dire de manière pragmatique : « ok je pense cela, la vie n’a pas d’importance ». Ok j’en prends note, c’est comme ça que j’ai bâti ma vie sur cette philosophie.

LIRE AUSSI  Autoconstruction Maison et Permaculture

Et aujourd’hui je fais un bilan : qu’est ce que ça m’apporte de penser comme ça ? Est-ce que ça m’apporte du plaisir, de la joie, du contentement ? Ou est-ce que à l’inverse ça me déprime, ça me désenchante, finalement ça me dessert ?

Alors pour ma part, après longtemps avoir clamé que la vie n’avait pas d’importance, j’ai pris une décision. Je me suis dit : « Ok, ma vie, même si elle est éphémère, est très importante.

Justement, parce qu’elle est éphémère, elle est importante, et elle est précieuse.

Et maintenant, je vais observer ma vie, je vais vivre ma vie à partir de ce point de vue. Et qu’est-ce qui se passe quand je fais ça ? Est-ce que ça me donne plus de joie, plus de bonheur, plus de sourire ? Et si c’est le cas, alors je préfère fonder ma vie sur cette nouvelle croyance.

Rien n’a d’importance, sauf ce que je décide qui a de l’importance

Peut-être même que je pourrais terminer en disant : « Rien ne peut être plus important que la vie, rien n’a d’importance, rien n’a d’importance, sauf les croyances sur lesquelles je fonde ma vie, rien n’a d’importance, sauf ce que je décide qui a de l’importance. »

Pour faire disparaître ces sentiments

Faites partir ces croyances limitantes qui vous empêchent d’avancer avec ces outils de déblocage que j’ai créé :

Laisser un commentaire