fbpx

Comment tirer le meilleur profit possible d’un album de musique subliminal sur l’argent ?


Vous avez acquis un album de musique subliminal ou un album avec des voix, des pistes multi voix à propos de l’argent et vous vous demandez quel est le meilleur moyen d’en tirer profit.

Il y existe plusieurs cas de figure.

Il y a des gens qui malgré des écoutes régulières n’ont pas de résultat.
Ils n’observent rien, pas de différence, c’est-à-dire que leur réalité financière n’évolue pas.

Il y en a d’autres pour lesquels c’est pire, voire bien pire.

Il y en a qui n’ont pas de changement.

Il y en a pour qui ça commencé à se manifester et ensuite ça s’est arrêté.
Enfin, il y en a pour qui ça commencé, ça continue et c’est de mieux en mieux.

Je voudrais vous donner un certain nombre d’outils et d’indications pour pouvoir profiter le mieux possible de tous ses albums.

Qu’est-ce la musique subliminale ?

La musique subliminale ou les albums de musique multi voix sont une aide pour courcicuiter le mental, le conscient.
Cela permet de mieux intégrer les messages sans que le cerveau ne vienne interrompre ou bloquer le processus.
Contrairement à ce que l’on peut trouver sur le marché, car il existe plein d’autres dispositifs de musique subliminale ou de vidéo subliminale, les musiques et les sons que j’ai mis au point ne sont pas basés sur des subjections que l’on trouve par exemple en hypnose : par exemple, “ce domaine comme ceci va s’améliorer” ou “ce qui est bon pour ton corps, tu vas le trouver” etc. Au contraire, ils sont basés sur des questions ouvertes.

Chaque fois que vous posez une question, vous créez de nouvelles possibilités, vous ouvrez le champ des possibles. Au contraire, lorsque vous concluez, lorsque vous dites “quelque chose est comme ceci”, lorsque vous définissez et bien vous ne laissez pas d’ouverture dans le champ des possibles.

Et donc toutes ces musiques, tous ces albums contiennent ce que l’on appelle des déblayages, c’est-à-dire que cela fait remonter un certain nombre d’énergies et une fois que l’énergie est remontée, cela permet à ce moment-là de s’en libérer.

Cela est basé sur les outils d’access consciousness que vous pouvez consulter grâce à ce lien.

Savoir capitaliser sur les énergies

La musique ou les sons qui sons qui sont intégrés à ces pistes, en plus de rendre l’expérience agréable et plus amusante, servent aussi de support à des tirages d’énergie. C’est-à-dire que lorsque je réalise ces albums et ces musiques, je tire une énergie particulière.

Dans le cas des albums sur l’argent, il est évident que je tire l’énergie de l’argent, l’énergie de l’abondance.

C’est un réel plus. La musique, les morceaux de piano ou les sons de nature que vous entendez ne sont pas juste un gadget, ils sont vraiment une addition, voire une exponentialisation à ce que je propose.

C’est un ensemble de choses qui, mises bout à bout, créent un ensemble plus grand : 1+1=10 ou 1+1=1000. (Je n’’ai jamais été très bon en maths ;)) .

Quels sont les meilleurs moyens de tirer profit de tout cela ?

Je vais vous donner un certain nombre d’outils.
Si certains d’entre vous ont déjà commencé à lire des livres d’access consciousness, comme celui du docteur Dain Heer Sois toi et change le monde: Et si c’était le moment ?, ce sont des outils que vous allez retrouver. Mais comme tous les outils, si vous ne vous en servez pas, il ne se passera rien.

Par exemple, j’ai une boite à outil dans mon salon afin de réparer ma voiture sauf que je ne m’en suis jamais servi et donc je pourrais dire “ça ne marche pas, c’est nul ces outils, ça ne fonctionne vraiment pas !”. Alors que s’ils sont là dans mon salon, que je m’en suis jamais servi et que je sais pas trop comment les utiliser, si j’expérimente pas, il ne va rien se passer. J’aurais beau avoir tous les outils du monde, si je m’en sert pas, il ne va rien se passer.

 

1. Baissez vos barrières

La première chose que je vais vous demander de faire, chaque fois que vous écoutez un de ces albums ou une de ces musiques – et d’ailleurs, cela pourrait devenir un automatisme dans le futur si vous le choisissez – c’est de baisser vos barrières, vos défenses, vos résistances le plus possible.

Au début, vous pouvez vous aider de vos mains en imaginant que vous les baissez au fur et à mesure. Lorsque vous avez des résistances, des barrières autour de vous, à chaque fois que quelque chose va venir vers vous, cela sera bloqué et va repartir dans l’autre sens.

Si vous baissez vos barrières, vous allez être traversé par cette énergie et par ses possibilités.

Imaginez que vous prenez un ballon et vous shootez dedans. S’il y a un mur en face, le ballon va repartir dans l’autre sens. Et plus vous allez shooter fort, plus il va repartir fort et vous allez vous le prendre de plus en plus fort.

Alors que si vous envoyez un ballon dans l’espace, alors il file sans obstacle.

Devenez vulnérable. Soyez la vulnérabilité même. A chaque fois, baissez vos barrières, soyez dans le recevoir.

2. Habitez votre corps

La deuxième chose très importante à faire c’est d’habiter son corps. La plupart du temps, nous ne sommes pas dans notre corps mais dans notre tête, dans notre mental. Et c’est d’ailleurs pour ça que rien ne fonctionne comme vous le souhaiteriez.

Lorsque vous êtes dans le mental, vous êtes piégés dans le processus de la pensée qui n’en finit pas, qui construit des trucs.

Habitez votre corps, revenez dans votre corps.

Comment faire pour revenir dans son corps ? C’est très simple !

Où est ma tête, où sont mes mains ? Où sont mes pieds ? Où sont mes fesses ? Où est mon système nerveux ?

Revenez dans votre corps toujours. Mettez-le sur un post-it, mettez un tatou avec la mention “où est mon corps ?”

Le simple fait de poser cette question “où est mon corps?”, va faire que vous allez revenir dedans.

Votre corps est votre base sur cette terre, c’est votre véhicule, c’est ce qui vous sert à vous balader sur cette terre à vivre des expériences donc revenez dans votre corps.

D’ailleurs, tout ce que vous faites, pourquoi vous voulez gagner de l’argent, c’est pas pour votre mental, c’est pour votre corps. C’est votre corps qui a besoin de tout ça !

Que faudrait-il pour que je ne sois plus séparé de mon corps ? Que faudrait-il pour que je crée une connexion permanente avec mon corps ? Et tout ce qui empêche cela vous voulez bien le supprimer, le relâcher, le faire partir, le dissiper ? merci !

Vous pouvez aussi vous notez ça sur un post-it et vous allez vous en servir comme une sorte de mantra, une boucle que vous allez vous même vous répéter tout au long de la journée, chaque fois que vous y pensez.

Au début, cel peut être contraignant mais petit à petit, vous allez vous intégrez de plus en plus dans votre corps.

Ensuite, pour savoir si ces musiques, ces sons sont vraiment pour vous et réellement adapté à vous, il faut que vous posiez la question à votre corps encore une fois. Non pas à votre tête, mais à votre corps.

Donc vous posez la question à votre corps : est-ce que ces albums, ces pistes, ces musiques sont une contribution à moi, ma vie, mes finances ou mes créations ?

Si vous sentez que c’est lourd, pesant, contractant : reposez la question. Vous pouvez reposer la question plusieurs fois et si à plusieurs reprises, vous avez toujours cette impression de lourdeur, de densité, de quelque chose qui vous tire vers le bas, alors ce n’est pas pour vous.

Si au contraire lorsque vous posez la question “mon corps est-ce que ces albums sont une contribution pour mon moi ?”, vous voyez que c’est léger, expansible, ça vous fait sourire, alors vous avez votre réponse parce que ce qui est léger est bon pour vous.

3. S’étendre à la taille de l’univers

Ensuite, une fois que vous avez fait cela, que vous êtes dans votre corps et que vous avez posé la question, je vous invite à vous expanser à la taille de l’univers.

Comment fait-on cela ?

Vous n’êtes pas un être fini, vous êtes un être infini. Les limites de votre corps ne sont pas vos limites donc vous expansez. Vous demandez : “je m’expanse à la taille de l’univers. Encore plus grand, encore plus grand…”. Vous êtes immense.

Une fois vous êtes expansé, vous allez pouvoir recevoir dans toutes les direction. Vous vous expansez à la taille de l’univers et vous tirez ensuite l’énergie de toutes les directions vers vous et à travers vous. Vous sentirez dans votre corps peut-être des frétillements ou des vibration car vous êtes vous-même énergie et vibration.

Ce sont trois choses que vous pourriez faire tout le temps : baisser vos barrières , habiter votre corps et tirer l’énergie. Vous pouvez le faire pour chaque chose. Evidemment pour vous préparer à cette écoute mais aussi pour toutes les choses dès que cela est possible et de façon habituelle.

Comment écouter les musiques subliminales ?

A ce stade vous êtes dans de bonnes conditions pour recevoir le meilleur de ces musiques et de ces sons.

Ce que je recommande c’est de faire la première écoute de ces sons ou de ces musiques de manière attentive, avec un casque.

Cela permet vraiment d’intégrer à votre corps toutes ces informations .

Ecoutez au volume normal.

C’est la seule fois où je vous demande de l’écouter comme ça au casque et attentivement. Par la suite, vous pouvez faire comme vous le voulez : vous pouvez la mettre en fond sonore, vous pouvez l’écouter au casque , vous pouvez l’écouter avec le volume fort ou au contraire volume bas, vous pouvez aussi l’écouter au volume quasiment nul. Vous pouvez l’écouter la journée ou bien de nuit.

Là encore pour le savoir, demandez à votre corps : “mon corps est-ce que tu as envie d’écouter ces musiques ? est-ce que tu veux que je laisse tourner en boucle cette nuit ? mon corps est-ce que tu veux que je l’écoute dans la journée ?”

Voyez ce que votre corps va vous répondre. Peut-être que vous n’aurez pas toujours la même réponse.

Ce n’est pas parce qu’une fois vous avez eu une réponse que vous devez tout d’un coup en faire un nouveau dogme, une nouvelle définition. Cela peut changer tous les jours. Votre corps bouge tous les jours donc demandez-lui régulièrement. Pensez-y. Après cela va devenir un automatisme parce que vous allez sentir si c’est lourd ou léger.

Il y a une personne à qui j’ai demandé si c’était lourd pour elle la première fois. Elle m’a répondu :”ah oui, c’est lourd, c’est lourd !”. Je lui ai conseillé de reposer la question à un autre moment et là ça avait changé. C’est juste que c’était lourd pour ce moment-là et que c’était léger pour le futur, c’est-à-dire que ce n’était pas pour tout de suite, elle avait autre chose à faire avant. Cela peut être un cas de figure qui vous arrive.

Donc vous vous questionnez et vous alternez. Si vous avez plusieurs albums ou plusieurs pistes, vous pouvez demander si vous écoutez tout ou si vous alternez. Vous pouvez faire votre Playlist et enchainer les morceaux comme vous voulez.

Ecoutez votre corps, ce que lui souhaite vraiment, suivez l’énergie, ce qui est léger.

Soyez ouvert

Autre chose, assez paradoxal d’ailleurs, plus vous allez avoir d’attentes, plus vous allez mettre d’enjeux par rapport à ce que vont créer ces musiques ou ces albums, moins cela va fonctionner. C’est le paradoxe de l’énergie.

Les attentes et les projections créent les jugements et la séparation. Si vous avez des attentes, des projections sur ce que cela va vous apporter, vous allez créer des séparations avec vous-même , vous allez vous séparer du recevoir , vous allez créer une définition de comment ça devrait être, de comment vous devez recevoir et cela ne marchera pas aussi bien que si vous écoutez de manière libre, sans y mettre vraiment d’enjeu. Tout ce que cela fait remonter, toutes les attentes, toutes les projections que vous avez, vous allez les remonter, les supprimer, les relâcher, les libérer. Vous pouvez le faire plusieurs fois.

Lorsque vous avez des conclusions sur la forme des manifestations, sur la forme qu’elles devraient avoir, à ce moment-là vous allez limiter les possibilités, vous allez fermer, restreindre, les opportunités de ce qui peut vous arriver, de la manière dont ces musiques, dont l’univers peuvent vous contribuer.

Soyez ouvert, soyez dans la permission, soyez dans le recevoir, dans le laisser être. Baissez vos barrières, baissez vos attentes.

Vous ne savez pas comment faire pour baisser vos attentes ?

Je refuse les projections, je supprime tout cela. Chut !

Posez la question à l’univers : “comment faire pour supprimer toutes mes attentes, toutes mes projections ?”

Pour faire simple, vous laissez tourner en boucle et vous vous laissez surprendre.

Combien de temps devrais-je l’ecouter ?

Je reviens à ce que j’ai dit avant : seul votre corps sait.

Mais il est évident que si vous l’écoutez juste une fois, juste 5 minutes comme ça et que vous passez à autres chose parce ça ne marche pas, vous n’aurez probablement aucun résultat.

Passez les musiques en boucle. Nous avons tellement de tonnes de constructions à défaire, de croyances limitantes q’il y a du boulot.

On me demande aussi parfois : “je n’ai plus de manifestations physiques dans mon corps, est-ce que ça marche encore ?”

Il est vrai que les premières fois qu’on l’entend, il peut y avoir des manifestations physiques. Pour moi, les premières fois que j’ai écouté, j’avais des vibrations, des pulsations ici dans mon troisième œil.

Certaines personnes en ont ici au niveau du timus, d’autres ont des chauses dans le ventre. Parfois c’est agréable, parfois c’est désagréable. Il peut y avoir des frémissements, des vibrations dans le corps etc. Chaque corps va réagir différemment.

Ce qui est sûr c’est que cela agit tout le temps et ce que j’ai observé, c’est que l’on a souvent des manifestations physiques au début mais qui ont tendance à s’estomper.

Est-ce que ça veut dire que le corps a intégré les informations? Sans doute.

Donc vous laissez tourner ces musiques, ces albums sans rien en attendre. Laissez-vous surprendre et vous savez qu’il y a un outil formidable d’access consciousness qui est : “tout est l’opposé de ce qui semble l’être, rien est l’opposé de ce qui semble l’être” ; donc on ne sait pas à quoi va ressembe ce que l’on va recevoir. A chaque fois, que l’univers nous envoie une réponse, ce n’est jamais de la manière dont on s’attend, ce n’est jamais logique, jamais rationnel. De toutes façon, si voulez quelque chose de logique et de rationnel, vous allez au boulot de 09h à 17h. Là c’est rationnel. Vous savez que vous pouvez gagner de l’argent uniquement comme ça, vous l’avez décidé et c’est ce qui se passe. C’est cela quand on est logique et rationnel. Donc si vous voulez être logique et rationnel, c’est votre choix pas de problème, mais si vous voulez autre chose, laissez faire l’univers et laissez-le vous surprendre.

Comment être dans le recevoir total ?

Quel énergie, espace et conscience mon corps et moi pouvons-nous être pour être dans le recevoir total, dans le laisser être total, dans la permission totale et tout ce que ça fait remonter comme énergie ? Est-ce que vous voulez bien le supprimer, le libérer , le relâcher, l’éliminer ?

J’ai observé que pour les personnes pour qui cela fonctionne le mieux, ce sont celles qui n’ont aucune de point de vue sur la manière dont les choses doivent se présenter.

Quand vous n’avez pas de point de vue, tout est ouvert, tout peut se passer et c’est là que la magie commence à arriver.

Et si jamais ça s’empire, si jamais cela ne fonctionne pas, en tout cas que vous avez l’impression que ça fonctionne pas et que ce n’est pas ce que ce n’est pas ce à quoi vous vous attendiez, au lieu d’aller vous donner dans le tort, ou dans le tort de ces albums de ces outils, pour dire “ah c’est nul, ça ne marche pas! J’ai mis de l’argent dedans, j’ai acheté ça, c’est du n’importe quoi”. Au lieu de faire cela, vous êtes libre de le faire si vous voulez, mais vous allez créer un tas de crottin encore plus gros. A la place, vous pouvez dire : “comment ça devient encore mieux que ça?”.

Rappelez-vous que c’est un outil de base. Demandez comment ça devient mieux que ça, quoi d’autre est possible? qu’est ce qu’il y a comme autres possibilités ? univers, parmi toutes les possibilités infinies de l’univers, qu’est-ce qu’il y a d’autre de possible ?

C’est vraiment important. Vous devrez vraiment jouer votre rôle. Posez les questions: quoi d’autre est possible ? Comment ça devient mieux que ça ? quelles sont les autres possibilités ? Quel est le cadeau qu’il y a dans cette situation que je n’ai pas vu ? Qu’est ce qui est juste ici pour moi que je n’ai pas reconnu ?

Ces outils là vous pouvez les utiliser en boucle. Et ce que je dis là, c’est valable pour n’importe quelle autre situation.

Comment tuer toutes les possibilité naissantes ?

Imaginez que vous ayez mis des petites graines dans un pot que vous avez commencé à arroser. Après 15 jours ou un mois, vous ne voyez toujours pas la graine sortir et donc vous dites : “voilà, c’est nul, ça ne marche pas, j’ai loupé mes semis et vous commencez a déterrer pour voir ce qui se passe et là vous voyez que la graine était prête à sortir. Sauf que là vous avez juste tué les possibilités.

C’est pareil si vous décidez, si vous concluez : “non ça ne marche pas, ça ne peut pas marcher comme ça, c’est beaucoup trop simple”. Vous tuez toutes les possibilités.

Je vous invite à sortir du jugement de ce qui devrait vous arriver.

Qu’est-ce qui est juste qui devrait vous arriver, qu’est-ce qui est bien, qu’est-ce qui est mal ? Qu’est-ce qui est positif ? Qu’est-ce qui est négatif ?

Si vous savez ce qui est bien ou ce qui est mal pour vous, vous limitez les choses. Et si rien n’était bon, rien n’était mal, rien n’était juste, rien n’était positif, rien n’était négatif mais que tout n’était que possibilité.

Il vous arrive quelque chose de bien pour vous, tant mieux l’univers ! Commencez à dire :”je veux mieux que ça, je veux encore plus de cet énergie là”. Il vous arrive quelque chose qui n’est pas terrible ou bien vous voudriez mieux, quelque chose de plus confortable de plus aisé, super l’univers ! Commence à dire :”encore mieux que ça, what’s next ? suivant !”.

On ne reste pas dans la conclusion, dans le jugement, on avance. Comme dans la chanson d’Alain Souchon :”On avance, on avance, on avance, de toutes façon on a plus assez d’essence pour faire la route dans l’autre sens”. Avancez et ne concluez donc pas si après 11 jours, si après un mois, si après 6 mois, rien ne se passe ou si tout est l’opposé de ce qui se passe, continuez à utiliser ces outils, persévérez. Reprenez toutes les étapes précédentes : demandez à votre corps “est-ce que c’est une contribution ?” Votre corps sait tout. Recommencez : baissez vos barrières, demandez à votre corps, relâchez vos attentes, tirez l’énergie, habitez votre corps.

Refaite-le régulièrement, regardez cette vidéo encore et encore jusqu’à ce vous connaissiez par cœur tous ces outils. Vous n’avez même plus besoin de vous poser la question : vous devenez la question, la question habite votre corps.
Quelles sont les possibilités que je n’ai pas encore reconnues ? Qu’y a-t-il de juste dans cette situation ? Quel cadeau a pour moi l’univers ? Que se passe-t’il ici ?

Cultivez la gratitude

Ayez également de la gratitude pour votre corps qui vous fait vivre ces expériences, pour l’univers qui vous fait vivre ces expériences, de la gratitude pour ces outils, pour ces musiques ou ces albums.

Soyez dans le recevoir total, dans la reconnaissance, dans la gentillesse, dans la bienveillance mais envers vous-même !

Lorsque vous jugez ces outils, lorsque vous jugez ces musiques, qui jugez vous réellement : moi ou vous ? Arrêtez de vous juger, donnez-vous la permission, soyez dans le recevoir, relaxez-vous, connectez-vous à un arbre par la pensée ou mieux en allant en toucher un si vous en avez à côté de chez vous, connectez vous à la terre.

Vous pouvez aussi compter 1,2,3, plusieurs fois. Vous renvoyez les énergies à la terre pour être aussi une contribution pour la terre.

Si vous ne faites pas cela, vous tuez les possibilités futures car cela ne s’est pas passé de la manière dont vous pensiez que les choses devraient se présenter.

Ne pas se comparer

Vous pourriez être tenté de vous comparer avec votre voisin parce que pour lui ça marche, c’est incroyable, mais pas pour vous. Vous risquez de vous demander : “qu’est-ce que je fais comme erreur ?”

Arrêtez de vous comparer : vous êtes unique ! Nous sommes des milliards sur cette terre mais chaque être humain est unique, il n’y en a pas 2 pareils. Comme les cristaux ou les flocons de neige. Selon les études d’un scientifique qui avait consacré toute sa vie à observer les cristaux, il n’en a jamais trouvé 2 identiques. Donc vous êtes unique, se comparer aux autres ne sert à rien. A part peut être à vous faire du mal, à vous mettre dans le tort, dire “mais lui il sait …”. Là vous repartez dans la conclusion. Ou vous plaindre “mais lui il a de la chance, moi je n’y arriverai jamais”. Arrêtez cela, ne rentrez pas dans la conclusion, ne vous comparez pas. Chacun a son chemin, nous sommes tous unique.

Il y en a pour qui ça va être hyper rapide et vous pouvez vous demander mais qu’est ce qu’il a fait derrière avant ? Il y en a d’autres pour qui ça va prendre plus de temps, mais ne vous donnez pas tort.

Etudes de cas

Je vais vous donner trois exemples.

  • Akim

Une personne, prénomée Akim a écouté ces albums et en l’espace de trois mois il a généré plus de 140.000 euro. Mais cette personne n’était pas dans la conclusion. Il avait aucune idée de ce à quoi ça pouvait ressembler, il a écouté les albums sans attentes.

  • Hélène

Un 2e exemple , c’est celui d’Hélène elle a commencé à écouter l’album Gold Shower et elle me dit : “génial, j’ai reçu de l’argent de ma fille ! C’est la première fois que je recevais de l’argent de ma fille depuis des années !”. Après, elle a pris cet argent, qu’elle avait mis dans une enveloppe et elle est allée dans un commerce pour faire une course. En sortant du magasin, elle s’aperçoit qu’elle a oublié sa pochette. Elle retourne dans le commerce et 10 minutes après, quand elle s’est rendue compte la pochette avait disparu, je lui ai demandé mais est-ce que tu étais vraiment prête à recevoir de l’univers ? est-ce que tu étais vraiment prête à recevoir cet argent de ta fille ? Je lui ai juste posé la question. Elle a continué ses recherches et 2 jours plus tard, elle me renvoie un message pour me dire “c’est incroyable !”. Il y avait une chance sur un million qu’elle retrouve l’enveloppe et elle a retrouvé l’enveloppe avec son argent. Si elle avait conclu que “c’est nul, ça ne marche pas”, elle aurait juste tué les possibilités.

  • Sarah

Le troisième exemple c’est Sara qui a écouté juste l’extrait gratuit que j’avais mis. Elle a écouté et 5 minutes après, elle a reçu de l’argent de manière inattendue. Un remboursement de primes auxquel elle ne s’attendait pas du tout.

Peut-être que les rationnels vont dire que de toutes façon cela devait arriver sans qu’elle écoute ça. On n’en sait rien. Moi je n’en sais rien, elle n’en sait rien non plus, mais en tout cas c’est elle qui l’a attribué à cet album, cette musique et pas moi. Donc c’est de la magie, quand il se passe des choses comme ça. Si vous concluez que c’est du hasard, vous tuez les possibilités, vous tuez la magie, vous dites à l’univers “fuck tes cadeaux,je n’en veux pas”. Alors que vous pourriez vous extasier à la place “waouh génial ! j’ai crée de la magie ! super l’univers, donne encore plus de cette magie, j’adore cette énergie ! donne-m’en encore plus !”

Qu’est ce qui peut se passer si vous faites une invitation à l’univers et à l’argent aussi pour qu’il arrive dans votre vie ?

Pour certains, on a parfois fait des choix par le passé et on doit continuer à effacer ses anciens choix. Par exemple si vous avez des dépenses passées, il va se passer un certain temps avant que vous puissiez les effacer.

Là aussi, chacun son chemin, on est tous unique. Faites de nouveau choix et posez des questions. Qu’est qu’il faudrait pour se débarrasser de ses anciens choix et tout ce que ça fait remonter ? Est-ce que vous voulez bien le supprimer, le relâcher, l’éliminer, le dissiper ?

Vous pouvez également recevoir les barres d’access. C’est une vraie contribution qui accélère les changements dans tous les domaines de votre vie. En plus, vouspouvez trouver un praticien d’accèss bar partout dans le monde. Vous pouvez, si vous avez décidez d’apprendre comment donner les barres, faire des échanges avec des gens près de chez vous ou dans votre famille. Vous pouvez même l’apprendre à vos enfants et vous recevez les barres. Recevoir les barres supprime tous ces points de vue qu’on a l’habitude de voir, ses vieilles casseroles, tous ces trucs qui ne nous servent pas. Vous relâchez ….

Passer à l’action

Si vous écoutez juste ces albums, si vous utilisez tout juste ces outils, mais que vous restez sur votre canapé à regarder Derick tout en buvant une bière, je pense pas qu’il va se passer grand chose. Mais peut-être que je suis en train de conclure…

Plutôt ces albums sont des invitations. C’est-à-dire que vous allez recevoir des impulsions, de nouvelles idées. Ce doit être un catalyseur. Vous allez les écoutez, suivre l’énergie : faire de nouvelles choses, parler à cette personne, en rencontrer une autre qui recherchera ce que vous proposez, vous allez passer un coup de fil, vous allez entendre un nouveau mot qui va vous dire “suivez, passez à l’action”. Cela doit être un déclencheur. Il ne suffit pas de bien faire ce boulot, d’écouter la musique, cela doit être juste un point de départ ou une aide si vous voulez.

Chaque jour, il y a une question que vous pouvez poser. Chaque jour, vous demandez : “qu’est-ce que je peux ajouter à ma vie qui m’apporterait plus d’argent et plus de fun ?” Moi je mets les 2 parce que si c’est juste de l’argent et que c’est pas fun, personnellement ça ne m’intéresse pas. Vous pouvez poser la question tous les jours et vous allez voir ce qui va se passer. Vous allez voir : de nouvelle choses vont se mettre en place petit à petit et si vous continuez, si vous persévérer, vous allez voir ça va être génial !

Que suis-je prêt à recevoir que je n’ai pas encore reçu ? C’est une autre bonne question. Et tout ce que ça fait remonter vous voulez bien le supprimer, le dissiper, le relâcher ?

Choisissez d’être joyeux

N’oubliez pas que l’argent suit la joie et non l’inverse. Si vous n’êtes pas joyeux, vous vous créez de gros tas de crottin que vous faites monter.

Soyez joyeux. La joie, être joyeux, c’est un choix.

Soyez joyeux et vous allez voir l’argent, suit la joie. C’est comme si l’argent était un effet secondaire de la joie et pas l’inverse. Je sais pas pourquoi mais en tout cas c’est ce que j’ai remarqué.

Rentrez dans le jeu, prenez la vie comme un jeu. La vie est un jeu. Si vous étiez sur terre juste pour la joie, pour le fun, pour plus de plaisir, de bonheur ? Est-ce que ça vous dit ? C’est léger pour vous ? Alors, choisissez ça.

Si jamais vous avez défini ce que c’est que d’être parfait, une manière d’être parfait, d’être bien, vous êtes encore dans un univers tout petit, tout restreint, tout minuscule. Suivez ce qui est léger : sautillez, riez, dansez applaudissez , embrassez votre voisine peut être…

Soyez léger, suivez ce qui est léger.

Les autres vous reconnaitront peut être pas parce que vous avez changé mais c’est pas grave. Vous allez être une vibration plus inspirante pour les autres, plutôt qu’être un ronchon que tout le monde fuit. Je connaissais un homme comme ça qui était extrêmement pénible, et chaque fois que je le voyais, j’essayais de me rendre invisible, pour ne pas me faire prendre dans son flot d’histoires. Alors qu’il y a des gens quand vous les voyez vous souriez rien qu’en les regardant. Vous vous dites “waouh je pense qu’on va se marrer encore”.

Une autre question que vous pouvez aussi poser quand vous allez vous mettre en action c’est “qu’est-ce ce qui est requis ici ?” Posez la question et vous allez recevoir la réponse.

Reconnaissez votre magie.

Qu’est-ce que l’on pourrait faire d’autre pour que ce soit encore mieux que ça ?

Personnellement, les actions que je vous conseillerais en plus d’être actif -vous n’êtes pas passif, c’est votre vie après tout et pas la mienne -, vous faites des choses, vous naviguez sur ses possibilités.

Je vous recommande quatre formidables livres d’access consciousness en français sur le domaine de l’argent. Ce sont de vrais petits bijoux.

  1. Comment devenir l’argent ?
    c’est un cahier pratique avec des questions et si vous le pratiquez régulièrement, tous les mois par exemple, vous allez devenir l’argent, vous allez devenir cette énergie, ces possibilités que vous ne pensiez pas qu’il était possible d’être.
  2. L’argent n’est pas le problème c’est vous.
    C’est un livre au titre un peu provocateur mais il parle beaucoup celui-là du recevoir. Le principal problème qui fait qu’on n’a pas l’argent dont on a besoin ou que l’on a envie d’avoir, c’est que l’on n’est pas dans le recevoir.
  3. Joie du business : faites du business d’une manière que vous n’avez jamais imaginée.
    J’ai rencontré Suzane la semaine dernière quand j’étais à Bucarest et elle dégage une énergie de joie et d’aisance qui est formidable ! Le business c’est votre entreprise mais si par exemple vous faites les ménages, vous avez un business. Le business c’est au sens large, pas forcement une entreprise. Si vous avez un corps en fait vous pouvez considérer que vous avez un business et vous allez voir que votre business il peut avoir sa vie propre, vous pouvez lui parler. Moi quand j’ai lu ça, j’ai découvert des possibilités inimaginables, des choses dont je n’avais jamais entendu parler.
  4. Sois toi et change le monde: Et si c’était le moment ? de Dain Heer
    Celui là, c’est la base. Tous les outils dont je parle dans cette vidéo sont dedans. Je n’ai rien inventé et je suis très reconnaissant à Garry Douglas et à Dan Heer pour toutes ces choses qu’il nous mettent à disposition et qui sont tellement simples, mais qui ne marchent que si on s’en sert.

Ces livres vous pouvez les retrouver avec ces liens. Sur ce site creermarealite.fr, j’ai aussi rédigé des articles sur ces livres.

Vous pouvez retrouver la vidéo reliée à cet article sur YouTube. Si elle vous plaît, vous pouvez vous abonner à ma chaîne pour ne pas louper les prochaines vidéos. Vous pouvez la partager à vos amis pour qu’ils en profitent aussi, si vous avez envie de partager avec vos amis la bonne humeur et la richesse plutôt que la pauvreté et la tristesse. Vous pouvez également mettre un j’aime.

 

0 0 vote
Article Rating
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur facebook
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

“Sommes nous des êtes spirituels ayant une expérience humaine, ou des êtes humains ayant une expérience spirituelle ?”

Actus & infos
    Access Bar : au bout d’un an, j’arrête tout Access Bars, un retour de l’intérieur En 2018… – 1.6k vues
    Sois toi et change le monde Sois toi et change le monde : livre Des outils… – 376 vues
    Rajeunir : audio subliminal Vous avez un visage terne ? Quand on a des pates d… – 327 vues
    Tirer l’énergie Une pratique magique : tirer l’énergie Souhait… – 324 vues
    Parlez aux entités PARLEZ AUX ENTITÉS : LIVRE Que savez-vous des… – 323 vues
    Musique binaurale Musique binaurale Lorsque l’on émet un son à u… – 312 vues
    MEDITATIONS QUANTIQUES [présentation] Les dernières avancées de la physique quantique pe… – 308 vues
    avis meditation ultime adrien piret Avis méditation Ultime Adrien Piret Est-ce que vous voulez apprendre à retrouver facil… – 235 vues
    Ames courageuses Ames courageuses : livre Programmons-nous les… – 225 vues