Addiction Kit d’urgence

Découvrez le Kit d’Urgence Addiction.

Vous sentez que vous aller céder à votre addiction ou comportement compulsif ?En cas d’envie très pregnante vous vous sentez démuni.e ? Vous ne savez pas par ou commencer ? J’ai créé un kit d’urgence à utiliser dans ces admoments « bascule » du CAC (Comportement Addictif Compulsif).

L’infographie jointe vous donne les premièrs réflexes à mettre en place pour pouvoir faire progressivement de nouveaux choix, sans vous juger :

  • s’accorder une pause : je m’autorise à exercer mon comportement addictif, compulsif, mais avant je me donne un peu de temps pour regarder ce qu’il se passe. Après je pourrais ou non choisir mon CAC.
  • revenir dans son corps : quand on est présent à son corps, l’addiction devient moins oppressante, irrépressible. On commence par prendre de grandes respirations, lentes, conscientes. Ensuite on peut poser des questions : ou sont mes mains ? ou sont mes pieds ? ou est ma tête ? On ressent la connexion à son corps.
  • que s’est-il passé ? Là juste avant que l’envie ne vienne. Quel a été le déclencheur (un facteur externe, une habitude, quelqu’un, quelque chose ? une heure donnée -comme l’heure de l’apéro par exemple) ? Dans quel été émmotionnel me trouvais-je ?  Quelles étaient mes pensées ? Est-ce qu’il y avait une intensité (douleur) dans mon corps ? Est-ce qu’il y a quelque chose que j’ai eu conscience d’une situation, de quelque chose que je n’ai pas envie de regarder, dont je souhaite me couper ?

  • Qu’ai-je capté ? Mon corps est une antenne. Parfois il capte les envies, sentiments, pensées d’autres corps. Et du coup, nous croyons que c’est à nous. Mon corps, est-ce que c’est à toi cette envie de … (cigarette, cassoulet, gauffres, whisky…) ? Est-ce que c’est à quelqu’un d’autre ? Dans ce cas, retour à l’expéditeur ou retour à la terre autant de fois que nécessaire. 
  • Je ne me juge pas. Si je choisis finalement d’exercer mon CAC tout va bien. J’ai cheminé dans la compréhension de ce qui se passe. Je continue à poser des questions pour aller encore plus loin : quoi d’autre est possible ? Quelles sont les autres possibilités ? De quelle conscience je souhaite me couper ?

Autre chose est possible

NOURRITURE RELATIONS ALCOOLS : audi...
NOURRITURE RELATIONS ALCOOLS : audio subliminal pour s'en sortir

J’ai aussi réalisé une méditation en deux parties. Une partie à écouter tranquille en conscience, au réveil par exemple. La seconde partie est à écouter en cas d’envie urgente de s’adonner à son CAC. Elle aide à reprendre le contrôle.

Extrait

Méditations et musiques subliminales

Dépassez vos blocages, changez l’énergie des situations, des comportements que vous souhaitez changer.

Sur le même thème

A lire également