Qu’est-ce qu’access consciouness apporte ?

Comme nombre d’entre nous, pendant longtemps, j’ai mené ma barque comme je pouvais, avec des hauts, des bas. Quel que soit le domaine (amour, travail, santé, bricolage, spiritualité…) de temps en temps ce que j’entreprenais réussissais, tout marchait comme des roulettes, un peu comme par magie.

Un effet secondaire d’Access Consciousness a été de m’apporter des réponses, ou du moins des éclaircissements à nombre de questions, essentielles de la vie.

Et à l’inverse, de temps en temps rien ne marchait, les choses semblant s’entêter et quoi que l’on fasse, rien ne fonctionne comme on veut… Bloqué, ça bloque. Je m’en étais toujours accommodé sans plus de questions que cela. Voilà c’est comme ça. Le gang des aquabonnistes a encore frappé. Même pas fataliste, je ne me posais pas de questions, les choses se passaient ainsi.

Un peu comme une impression d’être une feuille morte portée par le vent sans  pouvoir influer sur où le vent décide de m’amener…

Retrouver joie de vivre et confiance en soi

C’est cette quête ininterrompue du sens, cette quête du sens qui m’a amené à tenter, à tester tant de choses. Et franchement, malgré ces critiques que l’on lit parfois (Access est une secte, c’est un mauvaise pratique, etc…) et malgré ses mauvais aspects, Access m’a débloqué sur de nombreux aspects.

J’ai retrouvé la règle du jeu !

Depuis la découverte des outils d’access, tout est différent, c’est comme si d’un coup, après quelques dizaines d’années passées sur cette terre (si on ne parle que de cette vie, oups, mais qu’est-ce que je raconte !), j’ai enfin en main les règles du jeu.

Je ne suis plus sur ce cheval fou qui décide ou aller, on me donne le pouvoir de prendre les rennes et de choisir. Quel confort !

Quelle joie ! Tout est plus marrant, j’ai un sentiment de légèreté. J’ai compris ! Ou pour être plus précis, je comprends de mieux en mieux, j’ai tous les outils à ma disposition pour en savoir plus, aller où je veux, choisir, changer, expérimenter ! Je ne suis plus ce frêle esquif perdu au milieu de l’océan, ce naufragé à la dérive…

Quel est le but de la vie ?

La vie n’a pas d’autre but qu’elle-même, car elle n’est qu’un autre nom pour Dieu, ou l’existence elle-même. Toutes les autres choses de ce monde peuvent avoir un but, elles peuvent être un moyen d’arriver à une finalité, mais il y a au moins une chose que vous devez considérer comme étant la fin de tout, et le moyen de rien.

  • Vous pouvez appeler ça l’existence, la vie.
  • Vous pouvez l’appeler Dieu, la nature, la création.
  • Ce sont des noms différents pour une seule réalité.

Dieu est le nom donné à la vie par les théologiens mais il comporte un danger en soi car il peut être réfuté ; il peut être réfuté. Près de la moitié de la terre ne croit en aucun Dieu. Les communistes, les bouddhistes, les jaïns et des milliers de libres penseurs ne sont pas les seuls à être athées. Le nom « Dieu » n’est pas très définissable car il est donné par l’homme et il n’y a pas d’évidence, de preuve ou d’argument à son sujet. Il reste plus ou moins un mot vide. Il signifie ce que vous voulez qu’il signifie.

Mais pour moi, tout comme « Dieu » est un extrême, « l’existence » en est un autre, car le mot « existence » n’indique pas qu’elle peut être vivante ; elle peut être morte. Cela n’indique pas qu’elle est consciente ; elle peut ne pas avoir de conscience du tout.

Par conséquent, mon choix est « la vie ». La vie contient tout ce qu’il faut ; de plus, elle n’a besoin d’aucune preuve. Vous êtes la vie. Vous en êtes la preuve. Vous êtes l’argument. Vous ne pouvez pas nier la vie ; c’est pourquoi dans toute l’histoire de l’homme, il n’y a pas eu un seul penseur qui ait nié la vie.

Des millions de personnes ont renié Dieu, mais comment pouvez-vous renier la vie ? Il bat dans votre cœur, il est dans votre respiration, il se lit dans vos yeux. Elle s’exprime dans votre amour. Il est célébré de mille et une façons : dans les arbres, dans les oiseaux, dans les montagnes, dans les rivières.

Certains lisent aussi  Affirmations Positives pour attirer un partenaire et construire une relation amoureuse épanouissante

Quel est le sens de ma vie ?

La vie est le but de toute chose. Par conséquent, la vie ne peut avoir d’autre but qu’elle-même. En d’autres termes, le but de la vie est intrinsèque. En soi, il y a la croissance, l’expansion, la célébration, la danse, l’amour, la joie ; ce sont tous des aspects de la vie.

Mais jusqu’à présent, aucune religion n’a accepté la vie comme le but de nos efforts, de tous nos efforts. Au contraire, les religions nient la vie et défendent un Dieu hypothétique. Mais la vie est si réelle que toutes les religions, depuis des milliers d’années, n’ont pas été capables d’en faire une brèche, même si elles ont toutes été contre la vie.

Leur Dieu n’était pas le centre même de la vie ; leur Dieu n’était trouvé qu’en renonçant à la vie. C’est une grande calamité par laquelle l’humanité est passée : l’idée même de renoncer à la vie signifie respecter la mort.

Toutes vos religions vénèrent la mort ; ce n’est pas un hasard si vous ne vénérez que des saints morts. Quand ils sont vivants, vous les crucifiez. Quand ils sont vivants, vous les lapidez à mort. Quand ils sont vivants, vous les empoisonnez et quand ils sont morts, vous les vénérez ; un changement soudain. Votre attitude change totalement. Et c’est bien pour cela, que la posture agnostique d’Access Consciousness est intéressante, elle ne vous propose de pas de système « prêt-à-penser », mais une multitude de questions, de prises de conscience.

Cela vaut la peine de s’interroger : pourquoi vénérez-vous les saints morts et condamnez-vous les vivants ? Parce que les saints morts remplissent toutes les conditions pour être religieux : ils ne rient pas, ils ne se réjouissent pas, ils n’aiment pas, ils ne dansent pas, ils n’ont aucun lien avec l’existence. Ils ont vraiment renoncé à la vie : ils ne respirent plus, leur cœur ne bat plus.

Maintenant, ils sont parfaitement religieux, ils ne peuvent pas pécher. Une chose est sûre : vous pouvez compter sur eux, vous pouvez leur faire confiance.

Il ne faut pas faire confiance à un saint dans la vie. Demain, il pourrait changer d’avis. Il y a des saints qui sont devenus des pécheurs et des pécheurs qui sont devenus des saints. Tant qu’ils ne sont pas morts, on ne peut rien dire d’eux avec une certitude absolue. C’est l’une des raisons fondamentales, dans vos temples, églises, mosquées, gurudwaras, synagogues : qui adorez-vous ?

Et ne voyez-vous pas la stupidité de tout cela, que les vivants vénèrent les morts. Le présent vénère le passé. La vie est forcée de vénérer la mort. C’est à cause de ces religions anti-vie que cette question se pose encore et toujours à travers les siècles : quel est le but de la vie ?

Selon vos religions, le but est d’y renoncer, de le détruire, de se torturer au nom d’un Dieu mythologique et hypothétique.

Les animaux n’ont pas de religion du tout, sauf la vie. À l’exception de l’homme, toute existence repose sur la vie ; il n’y a pas d’autre Dieu ni d’autre temple. Il n’y a pas d’écritures sacrées.

En bref : la vie est tout en elle-même.

creermarealite.fr

C’est Dieu, c’est le temple et c’est l’écriture sacrée ; et vivre la vie pleinement, de tout cœur, est la seule religion.

Je vous dis qu’il n’y a pas d’autre but que de vivre avec une telle totalité que chaque moment devient une fête. L’idée même de « but » fait penser à l’avenir, tout but, toute fin, tout objectif, a besoin de l’avenir : tous vos objectifs vous privent de votre présent qui est la seule réalité que vous ayez ; l’avenir n’est que dans votre imagination, et le passé n’est que les traces laissées dans le sable de votre mémoire. Le passé n’est plus réel et le futur ne l’est pas encore.

Certains lisent aussi  CONFIANCE EN SOI [méditation guidée]

Ce moment est la seule réalité que vous avez !

Retrouver joie de vivre et confiance en soi ?

C’est un des effets de secondaire d’Access Consciousness. En nous libérant des chaînes de la croyance et du pré-déterminisme, nous retrouvons la joie de la création.

Vous retrouverez la joie de vivre et votre confiance, en mettant en pratique ces principes simples :

  • La première chose à faire est de rompre avec l’attitude passive envers la vie de quelqu’un qui a perdu confiance en lui. Cela vous activera de sorte que, petit à petit, l’idée de faire des choses dont vous ne vous pensiez pas capable deviendra moins folle.

    Commencez donc par vous fixer des lignes directrices simples pour structurer votre vie quotidienne et maintenir une régularité dans la répartition de vos activités semaine après semaine. Il est bon de se consacrer exclusivement à cette première étape pendant environ un mois. Une fois que vous aurez établi votre routine, il sera beaucoup plus facile de passer à l’étape suivante.

    Et même si cela peut sembler anodin, ce premier jalon est déjà une raison de vous voir sous un meilleur jour ; après tout, la plupart des gens ne mettent pas cette philosophie de la discipline en pratique, ce qui leur cause des problèmes que vous éviterez pour l’instant.
  • Faire de l’exercice modérément : dans le même ordre d’idées, l’exercice régulier est très utile. Non seulement vous vous sentirez mieux physiquement et vous pourrez éviter certains risques de maladie.

    En outre, dans quelques mois, voire quelques semaines, la preuve que vous êtes en mesure de battre vos propres records sera révélée par la forme de votre corps. Le corps est votre ami, votre véhicule pour cette aventure terrestre.
  • socialiser sur un pied d’égalité : un autre aspect de la vie qui aide à retrouver la confiance en soi est de cesser de considérer les conversations comme des moments où les autres nous testent, ou dans lesquels nous pouvons nous ridiculiser.

    Pensez que vous n’êtes pas là pour être aimé, et que vous êtes aussi parfaitement capable de trouver des moyens non seulement de montrer qui vous êtes, mais aussi d’apprendre à connaître vos interlocuteurs et d’évaluer si cela vaut la peine de perdre votre temps.
  • Apprenez à identifier les pensées auto-sabotantes : reconstruire sa confiance en soi signifie faire un effort, s’exposer au moins un peu à des situations où l’on peut se sentir vulnérable, car il y a toujours des défis à relever. Vos pensées créent votre réalité.

    Il est donc très facile de se raccrocher à des excuses pour ne pas avancer.

    Pour éviter cela, emportez un petit carnet avec vous et n’oubliez pas de prêter attention à vos pensées lorsque vous concentrez votre attention sur les objectifs qui vous attendent. Si l’une d’entre elles est une excuse pour se laisser aller, écrivez-la et essayez de vous en souvenir afin qu’elle ne redevienne pas une menace en vous exposant à la tentation. Vous pouvez également, essayer les audios subliminaux, les affirmations positives qui permettent de re-programmer votre cerveau en douceur et éliminer les schémas destructifs (sur l’argent, les relations, la vie…).
  • Fixez-vous un projet personnel : pensez à un projet auquel vous pouvez vous consacrer pendant des mois ou des années, planifiez-le et réalisez-le en y consacrant du temps chaque semaine. Il est important que les progrès soient faciles à mesurer et que, si vous le faites bien, ils soient cumulatifs.

    Par exemple, apprenez une langue par vous-même, créez une petite entreprise à côté de votre travail habituel, apprenez une forme d’art ou d’artisanat que vous pouvez maîtriser et perfectionner, et ainsi de suite.

Que faire quand rien ne marche dans sa vie ?

Nous voulons tous réussir et être reconnus dans ce que nous aimons, mais nous ne sommes pas toujours prêts à travailler aussi dur que nécessaire.

En ce moment, avez-vous l’impression que tout va mal parce que vous n’avez pas le succès que vous souhaitez ? Il est peut-être temps d’analyser ce que vous avez et de le valoriser. Ensuite, vous pouvez créer un plan pour arriver là où vous voulez être.

Certains lisent aussi  Stage Se Recentrer sur Soi

Il faut de la patience et des efforts pour atteindre n’importe quel objectif, alors ne laissez pas la frustration prendre le dessus. Fixez de petits objectifs et travaillez-y petit à petit.

Apprenez la leçon

Pourquoi avez-vous l’impression que tout va de travers, qu’est-ce qui vous donne ce sentiment, qu’est-ce que vous pouvez en tirer ?

Ne vous plaignez pas de toutes les choses terribles qui vous arrivent. Ce sera votre première réaction, mais cela n’aide pas vraiment. Vous ne ferez que vous sentir plus mal chaque fois que vous y penserez.

Au contraire, faites face à ce que vous avez comme si c’était un défi. Apprenez à voir le plaisir et à dépasser vos limites.
Appréciez le bien

Ne vous laissez pas envahir par la tristesse ou le découragement. Il sera difficile de sourire lorsque vous avez l’impression que tout va mal, mais comment faire autrement pour améliorer votre vision des choses ?

Apprenez à considérer les erreurs et les échecs comme faisant partie de la vie et du processus d’évolution. Ensuite, appréciez toutes les bonnes choses que vous avez maintenant.

Ne vous inquiétez plus

Ne vous inquiétez pas de tout ce qui se passe autour de vous. Si tout va mal aujourd’hui, concentrez-vous sur les choses que vous pouvez améliorer. Tout le reste, tu dois le laisser couler. Croyez-le ou non, les choses prennent lentement leur place dans votre vie.

Au lieu de passer toute la nuit à se demander ce qu’il faut faire, concentrez-vous sur la création d’un plan pour réparer ce que vous pouvez.
Pleurez si vous en avez besoin

Quand les choses vont mal, il est impossible de ne pas avoir envie de pleurer. Faites-le ! N’ayez pas peur de pleurer, ce n’est pas un signe de faiblesse. Vous devez laisser sortir vos sentiments et les laisser s’écouler pour que d’autres puissent prendre leur place.

Ce qu’il ne faut pas faire, c’est se concentrer tout le temps sur le mauvais côté des choses et éviter d’aller de l’avant. Pleurez maintenant et passez à autre chose.

Rappelez-vous qu’aucune vie n’est parfaite

Combien de temps passez-vous à comparer votre vie à celle des autres ? À première vue, il peut sembler que votre vie soit compliquée, imparfaite et loin d’être parfaite. La bonne nouvelle est que vous n’êtes pas seul.

Arrêtez de vous comparer et de croire que les autres font mieux. Peut-être que cette amie qui semble être entourée de chance avec les garçons ne parvient pas à en trouver un qui la rende heureuse. Ou le cousin qui change de voiture tous les ans est tellement endetté qu’il ne peut pas dormir tranquille.

Lorsque les choses vont mal, pensez à votre situation actuelle et à votre objectif. Ce que fait le reste du monde ne devrait pas être votre principale préoccupation.

Aimez-vous jouer ?

Lorsque l’on nous invite à jouer à un nouveau jeu, on nous explique les règles du jeu. Les choses sont claires dès le début. Même si le jeu est compliqué, à force de jouer, de s’entraîner on fini par bien comprendre le jeu puis gagner plus facilement. Peut-être même parfois devient-on imbattable !

La vie, ce n’est pas pareil. Nous sommes projetés dedans, mais il n’y a pas de mode d’emploi, personne ne nous donne les règles du jeu. Ce qui fait que de temps en temps on gagne, de temps en temps on perd, sans trop comprendre pourquoi. Ce qui peut amener à un sentiment de gène, d’impuissance, de fatalité.

Livre sois toi et change le monde pdf gratuit

Merci, gratitude et joie à Access Consciousness 🙂 Lisez ce fabuleux livre, et ne soyez pas tenté d’en trouver une version PDF gratuit. Sois toi et changem le monde sera encore plus efficace si vous consacrez les quelques euros que valent ce livre.

Oui, je peux enfin créer ma réalité !

A lire également