Quels sont les bienfaits de la méditation ?

Explorez avec nous les bienfaits de la méditation. Cette pratique millénaire, en pleine expansion aujourd’hui, offre une multitude d’avantages pour le corps et l’esprit. Dans cet article, nous allons plonger dans les bénéfices avérés de la méditation sur la santé mentale, émotionnelle et physique.

Que vous soyez novice dans cette discipline ou un méditant chevronné, découvrez comment la méditation peut contribuer à améliorer votre bien-être général et à cultiver une tranquillité intérieure dans votre vie quotidienne.

Améliore le niveau de concentration

La méditation est le fait de rester dans une posture du lotus et cela pendant un temps donné, mais qui n’excède généralement pas 1 h. Selon les professeurs de méditation zen et certains chercheurs, cet exercice permet de se maîtriser physiquement comme mentalement.

Tout d’abord en entrant en soi, celui qui médite met une barrière entre eux et le monde, entre lui et les émotions. Il profite de ces moments de concentration extrême pour avoir une autre vision de ses expériences.

Dans le cas d’espèce, cet exercice est recommandé à ceux qui ont un trouble psychique ou qui sont affectés mentalement. Si vous avez eu un coup psychologique comme :

  •         Un deuil,
  •         Un accident,
  •         Une crise financière,
  •         Etc.

Il est recommandé non seulement de changer de lieu, mais aussi d’effectuer des exercices de méditation sous le conseil d’un maître. 

Les enfants qui ont un déficit d’attention, la méditation est conseillée et vaut mieux que les punitions ou les privations diverses.  
Quels sont les bienfaits de la méditation ?

LIRE AUSSI  écouteurs de qualité

Les troubles psychiques : burn-out, la dépression, le stress

Le burn-out est une fatigue extrême et l’impression d’être vidé et de ne plus pouvoir faire un seul effort en matière de travail. Pour la plupart du temps, sortir de cet état requiert de la méditation et un profond repos.

 Dans le cas de la méditation, elle permet de se remettre en question tout en prenant une heure de repos. Si elle s’adjoint au sommeil, vous pouvez certainement vous remettre d’excès de travail qui peut dégénérer en dépression.

Précisément dans le cas de la dépression, une étude publiée Translational Psychiatry publie que le sport plus la méditation réduisent de 40 % cet état. L’amélioration est faite sur le plan cognitif social comme émotionnel.

Pour ce qui est du stress, un simple exercice de respiration suffit à baisser le stress, mais si l’état est ancré profondément alors la méditation s’impose. Une méditation avec une musique chaque semaine et cela pendant 10 à 30 minutes est la solution. Elle se fait pendant la période de stress ou avant l’épreuve fatidique. 

L’immunologie et la méditation

Cela fait penser automatiquement à la longévité des moines bouddhistes et leur excellente santé, qu’elle soit physique ou physique. La science s’y penche de plus en plus avec des résultats prouvés sur le changement moléculaire précis après quelques séances.

L’étude réalisée par deux chercheurs, l’un est le fondateur du « Center for Investigating Healthy Minds ». Le second est Professeur de psychologie et de psychiatrie au centre universitaire du Wisconsin-Madison.

L’étude de Davidson et de Vilas montre que « Le plus intéressant, c’est que les changements ont été observés dans les gènes qui sont les cibles actuelles des médicaments anti-inflammatoires et analgésiques ». Ce fait montre que l’organisme est régénéré après un certain épisode de stress en stoppant la douleur.

LIRE AUSSI  Comment prendre les décisions sans utiliser son mental

La méditation et le cœur

Une étude indienne a mené une expérience prouvant que la méditation permet de ralentir le rythme cardiaque et aussi la respiration. Cette méditation avec les instructions précises est bénéfique pour ceux qui souffrent d’hypertension. Elle est appelée méditation Amrita intégrée (IMA) et favorise une pression sanguine plus basse.

En 2012, une étude a prouvé que 200 personnes enclines à faire un AVC et de problèmes cardiaques ont vu 48 % de ce nombre ne plus subir ce genre de problème. La durée de suivi fut de 5 ans et la méditation était associée à une alimentation optimale pour un meilleur rythme cardiaque.

 Pour une meilleure santé du cœur, il est alors recommandé de subir des exercices de méditation spécialisée. Les méthodes adaptées sont IMA et autres. 

Le cerveau et la méditation

En dehors du fait que la méditation réduit la douleur, permet de diminuer ou de faire disparaître le stress et la dépression, elle stimule le cerveau. Sans rendre un enfant normal pour devenir un génie, la méditation stimule le cerveau. La méditation augmente ainsi la mémoire et la propension à utiliser son cerveau.

Selon une étude des chercheurs d’Harvard, la méditation permet une augmentation de la matière grise. Ce fait est d’autant plus intéressant dans la mesure où cette matière est responsable de la concentration et d’une stimulation. Ainsi les sujets au nombre de 16 ont vu des zones de leur cerveau augmenté sur une IRM.