fbpx

crise de la quarantaine

Aussi connue sous le nom de Crise de la cinquantaine ou Crise de milieu de vie

Est-ce que vous êtes en train de vivre la crise de la quarantaine, la crise de la cinquantaine ? Et quelles sont les conséquences ? Est-ce qu’il faut s’en préoccuper ? Ou est-ce que cela va passer tout seul ?

 

Mais c’est quoi au juste une crise de la quarantaine ? D’ailleurs on l’appelle aussi crise de milieu de vie, crise existentielle. Mais elle peut tout aussi bien se produire à 30 ans ou à 50 ans.

C’est un moment de votre vie où soudainement, vous vous mettez à faire des choses scandaleuses et/ou que vous regrettez après coup. Par exemple, comme quitter un emploi impulsivement, acheter une voiture de sport rouge, ou encore plaquer votre conjoint.

Faites le test pour savoir si vous traversez la crise de la quarantaine ou la crise de la cinquantaine.

 

Pendant des années, quand on évoquait la crise de la quarantaine, ce sont les images qui revenaient dans l’imagerie populaire, les stéréotypes. Mais de nos jours, l’ancienne crise de la quarantaine est plus susceptible d’être qualifiée de transition de la quarantaine – cela est moins victimisant.

Selon les spécialistes de la santé mentale, le terme “crise” n’est souvent pas approprié, car s’il peut s’accompagner d’une dépression grave, il peut aussi marquer une période de croissance extraordinaire. Alors, bien sûr, c’est de se rendre compte quand la transition se transforme en dépression pour pouvoir obtenir de l’aide. Et si vous lisez cet article, c’est que vous êtes déjà sur la bonne voie ! En profiter pour reprendre votre vie en main.

Définir la crise de la quarantaine

À partir des années 1980, l’expression crise de la quarantaine a suscité beaucoup d’attention, affirme. De nombreuses recherches sur le développement et la transition des adultes ont été menées depuis lors.

Il n’y a pas de diagnostic formel de ce que l’on appelle la crise de la quarantaine. Et l’âge auquel la crise de la quarantaine frappe peut varier. Le moment de la quarantaine dépend de la personne à qui vous posez la question et, en partie, de facteurs tels que l’espérance de vie.

Déclencheur ?

Quel que soit le terme utilisé, la crise ou la transition de vie tend à se produire autour d’événements importants de la vie. Ce qui peut surprendre c’est que cela peut-être un événement “positif” ou “négatif”. Les événements suivants sont particulièrement fréquents :

  • perte d’un proche, d’un ami, d’un parent
  • arrivée d’un nouveau né (dans votre couple, ou celui d’un de vos enfants)
  • anniversaire décennie 30, 40, 50
  • prise de responsabilité professionnelle
  • période de difficulté professionnelle (chômage, licenciement)
  • se rendre soudainement compte de changements physiques (rides, poils et cheveux blancs, difficulté à perdre du poids, ménopause ou son annoncement)
  • enfant qui termine ses études

Vidéo : crise de la quarantaine

Homme / Femme

Les hommes et les femmes sont tout aussi susceptibles de vivre une transition ou une crise existentielle. Cependant, elle n’a pas la même forme en fonction du sexe.

Le stéréotype est qu’un homme achète une voiture de sport rouge, une grosse moto ou prenne une maîtresse. Mais ce n’est pas toujours le cas, bien sûr. Même si les hommes semblent plus enclins à vouloir prouver quelque chose.

Les hommes peuvent évaluer leur valeur en fonction de leur situation professionnelle. Ils peuvent vouloir avoir l’air d’avoir réussi, par exemple, même si leurs réalisations ne sont pas à la hauteur de ce qu’ils avaient espéré.

Les femmes cherchent souvent une reconnaissance grâce à leurs relations. Et ce, même si elles ont eu une carrière toute leur vie. Ainsi, au milieu de leur vie, elles sont susceptibles d’évaluer leur performance en tant qu’épouse, mère ou les deux.

La crise de la quarantaine comme étape normale de vie

La transition vers la quarantaine ou la cinquantaine est une étape normale de la vie. Le développement de l’adulte passe par une série d’étapes. Pour de nombreuses personnes, la structure de vie implique principalement la famille et le travail, mais elle peut aussi inclure la religion et le statut économique, par exemple. Selon les théories psychologiques, la transition de la quarantaine, la transition de la cinquantaine n’est qu’une autre transition normale vers une autre étape de la vie.

Dans la quarantaine, les gens réévaluent souvent leurs priorités et leurs objectifs.

Les femmes, ayant le sentiment d’avoir achevé l’éducation de leurs enfants, peuvent vouloir reprendre des études, suivre une formation. Même si elles ont déjà travaillé, elles peuvent avoir envie de reprendre une activité professionnelle plus nourrissante. Peut-être ont-elles abandonné un rêve en raison de responsabilités familiales.

Pour les hommes cela peut être l’envie de prendre contact ou conscience de leur côté féminin. Comme exemple cuisiner, développer leur côté artistique ou faire du bénévolat auprès des enfants.

Pendant ce temps, les femmes d’âge mûr peuvent devenir plus égoïstes, même si elles apprécient les relations. Elles peuvent avoir l’impression d’avoir “payé leur dû” et de ne pas vouloir, disons, garder les petits-enfants chaque fois qu’on leur demande de le faire.

Crise de la quarantaine : Vers la dépression ou la croissance ?

La transition vers la quarantaine peut être éclairante pour certains, mais aussi difficile. Le fait qu’une transition de la quarantaine se transforme en dépression grave ou en possibilité de croissance dépend d’un certain nombre de facteurs, dont le soutien des partenaires et des autres êtres chers.

Je me rappelle de Suzanne (prénom modifié) qui était dans la fin de la quarantaine, mariée à un homme du même âge qui avait beaucoup voyagé pour son travail tout au long de leur mariage. Suzanne devait donc s’occuper à plein temps du ménage, de l’éducation des enfants.

Elle avait été infirmière, mais elle a renoncé à cela pour devenir parent à temps plein. Quand les enfants, devenus grands, sont partis du foyer, elle s’est dit : “Et maintenant ?”. Cette femme avait perdu toute son identité. Toute sa vie elle s’était attachée à un rôle.

Que faire quand une crise de la quarantaine se transforme en dépression ?

L’entourage de Suzanne, son mari s’est senti désappointé et inquiet lorsque sa femme a passé près d’une semaine à dormir et à pleurer. Vers qui se tourner ?

Face à cette crise, il peut être opportun de se faire accompagner par un psychologue ou un coach.

Quand j’ai demandé à Suzanne :

– Et si tu ne perdais pas ton identité ?

– Et si tu n’avais pas un rôle à jouer ? Et si tu étais vraiment toi, qui serais-tu ?

 Elle s’est rendu compte, qu’elle s’était enfermée dans un rôle (le parent, l’épouse, la maîtresse de maison). Elle s’est rendu compte qu’elle s’était oublié… Lors de mon appel la semaine suivante, elle m’a dit, qu’elle avait exploré tout un tas d’options de reconversion, de formation. Quelques mois, après mon accompagnement, j’ai eu des nouvelles, et je sais qu’aujourd’hui elle est praticienne Access Bars.

Quand le crise de la quarantaine se transforme en dépression

Tout le monde ne traverse pas aussi facilement que Suzanne cette crise existentielle.

Lorsque la quarantaine ou la cinquantaine survient, les gens doivent être conscients des symptômes de dépression grave. Ce sont autant d’indicateurs à prendre au sérieux. Citons, par exemple :

  • Changement des habitudes alimentaires
  • Changement des habitudes de sommeil,
  • Fatigue générale,
  • Sentiments de pessimisme ou de désespoir,
  • Agitation, anxiété ou irritabilité,
  • Sentiment de culpabilité, d’impuissance ou d’inutilité,
  • Perte d’intérêt pour les activités autrefois pratiquées, y compris le sexe et les passe-temps,
  • Pensées suicidaires ou tentatives de suicide,
  • Douleurs physiques ou douleurs telles que maux de tête ou troubles gastro-intestinaux qui perdurent.

Quand le crise de la quarantaine se transforme en dépression : aide

En cas de persistance (15 jours) de ces symptômes, ou de pensées ou comportement dangereux de vous même ou d’un proche vous pouvez vous tourner vers :
  • un thérapeute ou psychothérapeute
  • votre médecin traitant
Dans certaines situation, une prescription médicamenteuse pourra permettre de dépasser le stade de la dépression majeure ou clinique.
 

Lectures conseillées

Autres articles

Avertissement : les informations données sur ce site ne remplacent pas une consultation médicale. En cas de doute prendre contact avec votre médecin.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur facebook
avatar
  S’abonner  
Notifier de

“Je suis bien plus que celui que je semble être, toute la force et le pouvoir de l’univers résident en moi.”

Actus & infos

Glorieuses possibilités

Glorieuses possibilités : livre Table des matières Glorieuses possibilités : livreGlorieuses possibilités : livreAllez-vous convoquer votre phénoménance dans votre vie ?Outrecréer la fracturation hydrauliqueCréer sa

Lire plus »

dépression

Lorsque l’on est déprimé, rien n’a de sens : la vie n’a aucun sens, quoique l’on fasse tout est vide. Et c’est un cercle vicieux,

Lire plus »

Mon mantra
Subliminal
offert