Changer sa vie. Chapitre 2. Partie b

Changer sa vie, vers la lumière. Livre auto-édité

Je suis dans la dernière ligne droite de l’écriture de mon premier roman. Il s’agit d’un roman autobiographique. Un parcours romancé. Je souhaite vous embarquer dans l’aventure, j’ai envie d’avoir vos retours, vos commentaires. L’idée est de produire un livre qui vous plaise le plus possible. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. Laissez vos commentaires, vos suggestions en bas de page.

Merci de jouer le jeu !

L’ORL que j’avais consulté à Paris, m’avait prescrit un médicament pour faire passer mes acouphènes. Mais cela n’a rien changé, ils ne se sont même pas atténués ! C’est vraiment très pénible. En faisant des recherches je me suis aperçu qu’il existe une association qui a été créée par une personne souffrant aussi de ce problème. Je trouve cela remarquable de donner un peu de son temps pour aider autrui. Sur ses conseils, j’ai rencontré une acousticothérapeute qui propose un double travail. Il y a une partie rééducation de l’oreille, j’écoute à la maison de la musique spéciale mélangée avec des bruits blancs, des bruits roses sur des fréquences décalées d’une oreille à l’autre ; expérience plutôt étrange. Et en parallèle elle me propose un accompagnement psychologique pour mieux accepter ce qui m’arrive. Elle m’a aussi orienté vers un acupuncteur. Le pack complet !

Je ne sais pas si cela me soulagera, mais je ne crois pas que cela puisse me faire de mal, vu comme ces bourdonnements sont insupportables.

J’ai profité d’une soirée calme pour visionner le film dont Laurence m’a parlé. C’est très déroutant ! Le thème principal est une vulgarisation de la physique quantique, mais attention cela balaye très large ! On y parle beaucoup du pouvoir de l’esprit sur la matière, comme dans l’expérience du chat de Shrodinger : lorsque des particules infinitésimales de matière sont bombardées à travers une plaque de métal, si quelqu’un regarde, les particules n’ont pas le même comportement que lorsque personne n’est là… Le spectateur ou l’expérimentateur modifie le résultat de l’expérience.

Si cela vous semble incroyable, je pense à une expérience facile à tenter pour vous faire une idée. Allons-y.

Là en ce moment, vous n’êtes pas conscient de votre respiration. Ah là, voyez si je vous demande de l’observer, ce qui se passe. Continuez à observer votre respiration sans la contrôler. Disons pendant une dizaine d’inspirations et d’expirations, regardez, Le rythme est-il le même avant que l’on évoque le sujet ? A chaque fois que je tente cette expérience le rythme de ma respiration est modifiée. L’observateur modifie le résultat de l’expérience, ah oui ?!

                                                                                                                  Ambiance sonore proposée par l’auteur

Le film relate aussi des expériences menées par le scientifique japonais Masaru Emoto démontrant l’influence de nos pensées, prières et méditations sur l’eau. De l’eau est prélevée, congelée rapidement. Cette congélation transforme l’eau en matière solide, que Emoto découpe en tranches afin de l’observer. Il a constaté, que selon l’endroit où l’eau a été prélevée les cristaux sont différents. Lorsqu’elle provient de grande ville les cristaux sont désordonnés, disharmonieux. A l’inverse lorsqu’elle a été prélevée dans des endroits naturels, préservés on observe une structure bien arrangée, qui flatte l’œil. Jusque-là, cela semble logique, anodin ; mais là où on entre dans la quatrième dimension, c’est que lorsque l’on pose une intention ou une émotion sur l’eau sa structure est modifiée. Si on lui « fait écouter » de la musique classique, l’eau est belle, agréable. A contrario du hardrock ou de la techno génèrent une cacophonie, un grand désordre dans les cristaux. Bon c’est bien beau, mais je reste un peu sceptique

Mais, j’ai quand même envie de tenter une expérience décrite par Emoto. Je fais cuire du riz. Le riz est déposé dans deux pots différents. Sur l’un, j’inscris Haine, sur l’autre Amour. Et chaque jour, au moins deux ou trois fois par jour – chaque fois que je passe devant – je dis des insanités au pot étiqueté Haine, et envoie des messages de paix au second. Au bout de 10 jours, des grains de riz commencent à noircir dans le pot Haine, tandis que le pot Amour ne bouge pas. Au bout de 20 jours le riz du pot Haine est tout moisi, nauséabond. L’autre n’a quasiment pas bougé. Gasp !

Surprenant. Ahurissant. Notre corps est composé à plus de 80 % d’eau… Quel impact ont nos pensées sur l’eau contenue dans notre corps, sur nous ? Je suis profondément bouleversé, interloqué, intrigué. Une bonne partie de mes croyances s’écroule. Tout était simple avant, basique, confortable ; je ne me posais pas questions. J’en ai le vertige et là ce ne sont pas mes acouphènes.

C’est pareil pour de l’eau que l’on passe au micro-onde, elle est complètement déstructurée. Fantastique le progrès : cela nous permet de réchauffer nos aliments en 10 secondes et de les transformer en quelque chose de complètement mort… Exit le micro-onde que mes parents viennent de m’offrir, tant pis si je suis rétrograde, ce n’est plus possible de faire comme ça. Je fais un heureux.

Références

avatar
  S’abonner  
Notifier de

“Que faudrait-il pour que j’ai de la gratitude et de la gentillesse vis vis de mon corps, juste pour aujourd’hui ?”

Glorieuses possibilités

Glorieuses possibilités : livre Glorieuses possibilités : livre Allez-vous convoquer votre phénoménance dans votre vie ? La phénoménance c’est la capacité de créer quelque chose

Lire plus »

Changer sa vie. Chapitre 1

Roman Changer sa vie, vers la lumière Je me suis toujours demandé ce que je faisais sur Terre. De découvertes en surprises, Marc nous partage

Lire plus »